L’évolution de la Nike Air Presto

L’évolution de la Nike Air Presto

L’évolution de la Nike Air Presto n’a pas commencé cette année comme certains pourraient le croire. Originnellement sortie en 2000, le projet de conception de la Nike Air Presto à débuté quatre ans plus tôt.

C’est donc en 1996, lors d’un meeting production que Tobie Hatfield, à l’époque directeur de l’innovation pour les athlètes, que lui et les participants du meeting, se firent offrir une paire fraichement produite. C’est lorsqu’il l’enfila et se mit debout qu’il remarqua que le col s’évasait. Il se rappela alors que les coureurs aguerris souhaitaient deux choses primordiales dans une chaussure de course, l’ajustement et un confort optimum, au moins autant qu’une pantoufle.

Tobie s’est donc mit au travail en prenant comme base la Air Zoom Alpha de 96 en lui entaillant une encoche au niveau de la cheville, destinée à améliorer l’ajustement. Voulant rester impartial en n’essayant pas le prototype lui même, il demanda à un de ses collègues d’essayer la chaussure en taille sample (soit 9US ou 42,5EUR) mais le collègue en question taillait du 11US…

Nike-Air-Zoom-Alpha-Air-Presto-Prototype-1996

Mais bizarrement le testeur en question ne remarqua même pas que ce sample faisait deux tailles de moins que la sienne. Cette encoche à finalement permis à la chaussure d’accroître sa longueur et ce fut une révélation pour son concepteur. Si un homme portant du 11US pouvait également se chausser dans du 9US alors Nike pourrait sûrement repenser son sizing. Tobie Hatfield s’interrogea sur le sizing des t-shirts qui n’ont pas de demi tailles (S,M,L, XL…), alors pourquoi ne pas proposer aux athlètes des chaussures avec ce même système de sizing.

De retour en Oregon, T.Hatfield et son équipe de designers ont continué à travailler sur le projet. Cela les amènera sur le lancement de la Air Gauntlet apparue en 1998 sur le marché. Elle se distingue par son entaille en V et son clip en acier au talon pour personnaliser l’ajustement, elle avait en plus de cela sur la toebox un mesh extensible d’une seule couche.

 

Nike-Air-Gauntlet-1998

En cherchant à étendre son concept, le designer et son équipe lancèrent la Air Zoom Drive en 1999. Le col est cette fois plus traditionnel en revanche le clip en acier au talon est désormais intégré. Le maillage sur l’empeigne est toujours extensible, le Zoom Air était visible contrairement aux autres chaussures de course. La Air Zoom Drive était un concept assez “High Tech” pour l’époque même si elle reposait encore sur les principes de confort et d’ajustement qui furent les piliers du projet originel.

 

Nike-Air-Zoom-Drive-1999

L’évolution de la Nike Air Presto aura duré 4 ans après son projet initial en Corée en 1996. Il ne restait plus qu’à trouver un matériaux idéal pour l’empeigne. La Air Huarache possédait du néoprène pour le chausson mais ce matériaux est connu pour conserver la chaleur. Tobie demanda à son équipe de chercher un matériaux plus respirant pour son nouveau design. La réponse fut un mesh aéré aux larges alvéoles et élastiques, principalement utilisé dans l’industrie médicale. Ce mesh aérien a laissé la possibilité d’avoir une encoche moins basse car très extensible. Même si la toute première avait du néoprène sur l’empeigne, la Unholly Cumulus, faisant partie des “OG 13” , utilisait ce matériaux. Le néoprène était surtout utilisé sur des modèles comme la “Trouble at home” pour y apposer des graphiques. La silhouette propose également un medial panel en TPU pour le maintien, ainsi qu’une coque à l’avant du pied pour protéger les orteils, déjà vue en 1998 sur la Air Max Plus. Il va de source que le sizing était le même que pour les t-shirts, d’où le slogan “Un T-Shirt pour vos pieds”.

Il ne restait plus qu’à trouver un nom parmi les 300 proposés à la marque dont un retenu qui était “Presto Magic”, une formule souvent utilisée par les magiciens (pas en France en tous cas) pour exprimer une transformation ou un changement lors d’un tour de magie.

Nike-Air-Presto-Flyknit-Sketch

S’en est suivi toute une campagne de publicité dont on vous avait parlé l’année dernière ici. Il y eu de nombreuses variantes de ce modèle comme la Presto Cage, la Presto Faze, la Presto Gym Trainer ou encore la Presto Chanjo (sans système de laçage ou de maintien sur le dessus du pied).

nike-air-presto-cage

nike-air-presto-faze

nike-air-presto-gym-trainer

nike-air-presto-chanjo

En 16 années depuis son lancement, la Nike Air Presto fut portée par des coureurs d’élite, par des stars également dont certains ont eu des éditions spéciales portant leurs noms. Et quand on a demandé à plusieurs reprises à Tobie Hatfield pourquoi ne pas faire une Air Presto 2, il répond : “Nous l’avons faite, elle s’appelle la Nike Free”.

Seize ans après son introduction, une nouvelle mise à jour va bientôt voir le jour avec de nouveaux matériaux, la Nike Air Presto Ultra Flyknit sera disponible le 5 mai prochain sur le NikeStore.

 

Nike-Air-Presto-Ultra-Flyknit-Sketch

Nike-Air-Presto-Ultra-Flyknit-Triple-White

L’évolution de la Nike Air Presto 4.3 out of 5 based on 4 ratings.
SneakersAddict
SneakersAddict
scroll up

Sneakers Addict™ NewsLetter