La guerre des brevets entre adidas et Nike continue

La guerre des brevets entre adidas et Nike continue

Adidas et Nike font souvent parler d’eux individuellement, mais aujourd’hui les deux poids lourds se retrouvent confrontés sur un brevet stratégique.
Pour remettre les éléments dans leur contexte, Nike a lancé sa technologie Flyknit en février 2012. Cette même année, Adidas en a fait de même en dévoilant sa chaussure en Primeknit lors des Jeux olympiques de Londres en juillet. Tout a commencé lorsque la marque de l’Oregon a accusé son concurrent direct adidas d’avoir enfreint le brevet de sa chaussure Flyknit. À ce moment précis, Nike a provisoirement empêché adidas de commercialiser en Allemagne son modèle Adizero Primeknit. L’équipementier allemand déclare alors qu’il n’a jamais pu se défendre face aux accusations de Nike. Adidas évoque dans un communiqué qu’il « dément vigoureusement avoir violé le brevet et a demandé l’annulation du brevet de Nike avec des documents prouvant que la technologie est connue depuis les années 40 ».

En octobre, l’office américain des brevets et des marques a rejeté les revendications de adidas et s’est positionné du côtés de Nike. Début novembre 2017, adidas s’est adressé auprès de la Cour d’Appel du circuit fédéral des États-Unis pour demander de rejeter la plainte de Nike. Pour l’heure, le dernier appel de la marque aux trois bandes n’a pas encore été analysé. La marque allemande a aussi fait valoir que « toute personne ayant des compétences dans le domaine de la fabrication de chaussures » serait en mesure de confectionner des chaussures en maille Flyknit.

La Cour fédérale d’appel est la dernière chance pour la marque allemande de renverser le brevet de Nike. Faites nous parvenir vos avis sur le sujet dans les commentaires.

Adidas et Nike Adidas et Nike

 

CATEGORY: adidasNike TAGS:  


La guerre des brevets entre adidas et Nike continue 5.0 out of 5 based on 3 ratings.
SneakersAddict
SneakersAddict
scroll up

Sneakers Addict™ NewsLetter