L’Histoire du Nike HTM par ses Créateurs

L’Histoire du Nike HTM par ses Créateurs

HTM symbolise la collaboration qui regroupe le créateur de la marque Fragment Design Hiroshi Fujiwara, le vice-président de Creative Concepts Tinker Hatfield ainsi que le PDG de Nike, Inc. Mark Parker. La marque HTM qui reprend les premières initiales de ses trois contributeurs, explore de nouveaux concepts en matière de design Nike, en mettant souvent l’accent sur les toutes dernières technologies et en donnant des indices sur les futures applications. Cette collaboration qui a vu le jour en 2002, est associée à la sortie de 32 produits, allant d’actualisations esthétiques de produits existants au lancement de nouvelles technologies de performances comme Nike Flyknit par exemple. Vous découvrirez dans ce qui suit des entretiens qui rendent compte de ce qui allait devenir une des collaborations les plus exclusives de Nike.

AF1_2002_HTM_Crop_2_53971

LES ORIGINES

Hiroshi Fujiwara :

Lorsque j’ai rencontré Mark la première ou la deuxième fois, avant qu’il ne devienne le PDG de Nike, il m’a posé la question suivante : « Si tu devais collaborer avec Nike, qu’est-ce que tu aimerais faire ? » Je lui ai répondu que je souhaiterais contribuer à perfectionner certains modèles.

Mark Parker :

Je m’étais rapproché d’Hiroshi pour apprendre à le connaître. Par le biais de ce dialogue, nous avons créé le lien avec Tinker. On avait l’impression qu’au lieu de se contenter de s’asseoir et de réfléchir, on pourrait entamer une collaboration concrète et donner forme à nos idées et que si on les validait on pourrait lancer un produit fini.

Tinker Hatfield :

Je suis presque sûr qu’au final la collaboration de HTM est l’idée de Mark. Quand j’y pense rétrospectivement, je me dis que c’est vraiment son truc. Il sait parfaitement comment mettre en relation et comment rassembler les bonnes individualités.

Mark Parker :

Lorsque vous rassemblez des personnes qui ont l’esprit ouvert et qui se respectent mutuellement, vous aboutissez à un dialogue pur, sans filtre, quasi organique. C’est un processus créatif extrêmement puissant, un processus que nous essayons en permanence de recréer.

Hiroshi Fujiwara :

D’autres entreprises ont utilisé des acronymes pour symboliser leur collaboration, alors comme nom de code j’ai choisi les initiales HTM qui représentent bien sûr Hiroshi, Tinker et Mark. Mais je n’aurais jamais imaginé que cela puisse devenir le nom officiel.

Mark Parker :

Nous avons donné à ce projet son identité en lui associant nos propres initiales, ce qui au début n’évoquait absolument rien pour la plupart des gens. On peut dire que notre ADN est inscrite dans chacune des étapes de la création de ce collectif « HTM ».

L’ÉQUIPE

Mark Parker :

Hiroshi et Tinker sont deux créateurs exceptionnels. Hiroshi est plus un « styliste-designer » qu’un designer pur. Il a réussi à pousser les notions d’élégance, de portabilité et de simplicité à leur paroxysme. Sa capacité à intégrer le design dans la vie quotidienne est inestimable. Tinker est un véritable magicien qui parvient à combiner design, innovation, performance et style d’une manière réellement unique.

Tinker Hatfield :

Mark joue le rôle qu’il a toujours aimé jouer. S’il est designer, c’est également un développeur qui a passé du temps au laboratoire technologique de Nike. En outre, il a toujours eu une certaine clairvoyance quant au choix de ses collaborateurs et des projets sur lesquels il souhaitait travailler. Il a en plus un certain génie en matière de perfectionnement, de gestion des détails et d’organisation. La décoration de son bureau est par exemple particulièrement intéressante. On y trouve des œuvres d’art et une grande variété d’objets et de souvenirs très disparates. Mais curieusement, une fois ces choses mises ensemble, la magie opère. Cela symbolise parfaitement sa façon de penser.

La collaboration HTM a débuté en 2002, lorsque le modèle de basket emblématique Air Force 1 a été revisité d’une manière réellement unique. La nouvelle Air Force 1 se caractérisait par son cuir souple de qualité supérieure, ses coloris noir et marron rappelant ceux d’une chaussure de ville, ses détails raffinés, comme le logo « HTM » dans la semelle intérieure, et ses coutures contrastées, une esthétique qui évoquait ainsi avec beaucoup de finesse le raffinement de la culture japonaise.

HTM_NIKE_AIR_FORCE_1_2002_4_53970

L’OPPORTUNITÉ

Mark Parker:

HTM est le lieu idéal pour jouer, expérimenter et tester de nouveaux concepts. C’est un moyen d’expression créatif, qui permet de créer une nouvelle esthétique, d’employer de nouvelles matières ou encore de rechercher de nouvelles solutions de performances. Peu importe la silhouette générale de la chaussure, HTM nous permet justement de nous affranchir des règles ou des attentes formelles que l’on rencontre habituellement lors de la commercialisation d’un produit à grande échelle. Les projets peuvent ainsi rapidement voir le jour, sans freins, ce qui est extrêmement gratifiant.

Tinker Hatfield :

Au départ, HTM s’apparentait un peu à un exercice de style, qui nous permettrait d’utiliser des matières et des coloris inattendus afin de sublimer des designs classiques.

Hiroshi Fujiwara :

Oui, à l’époque les baskets de luxe étaient plutôt inhabituelles. HTM au début représentait l’opportunité d’ajouter un peu de luxe et d’apparat à l’univers de la basket.

Mark Parker :

HTM a permis de faire sauter un certain nombre de verrous. Nous n’avons plus à faire des compromis relativement aux matériaux utilisés ou à la construction choisie en raison d’un plafonnement de prix que nous ne devons pas dépasser. Nous faisons en sorte que la basket devienne la plus intéressante et la plus attrayante possible pour le client. Voilà pourquoi nous pouvons nous permettre de faire des choix difficiles à assumer dans le cadre de la conception d’un modèle de basket conventionnel. Le modèle Air Force 1 illustre à merveille cette orientation, nous avons pu ainsi utiliser du cuir et des coutures de très haute qualité, pour parvenir à un résultat d’un grand raffinement.

HTM a ensuite évolué en 2004 pour mettre en valeur de nouveaux concepts en matière de design.À ce stade la Nike Sock Dart représentait probablement le concept le plus ambitieux jamais créé par HTM. Reprenant le côté avant-gardiste du modèle révolutionnaire Nike Sock Racer, cette chaussure s’appuyait sur une technologie de tricot assistée par ordinateur pour l’empeigne qui offrait ainsi un exceptionnel maintien avec sa sangle en silicone. Ce modèle était également construit sur un type de semelle particulièrement progressif.

HTM_NIKE_SOCK_DART_4_53967

UN APERÇU DE L’AVENIR DE NIKE

Hiroshi Fujiwara :

Plutôt que de continuer à actualiser ce qui existait déjà, HTM s’est de plus en plus mis à créer de tous nouveaux concepts.

Tinker Hatfield :

Ce changement de paradigme s’est opéré lorsque nous avons réussi à faire adopter de nouvelles technologies. HTM nous a ainsi permis de réagir rapidement aux nouvelles idées créatives en lançant de nouveaux concepts, en court-circuitant le processus traditionnel de planification d’un produit. L’équipe est réduite, ce qui nous donne toute la liberté et la flexibilité dont nous avons besoin pour expérimenter et au final pour présenter sur le marché de nouveaux concepts et de nouvelles technologies bien souvent en avance sur leur époque.

Mark Parker :

La Sock Dart est le résultat des expérimentations de Tinker dans le laboratoire d’innovation. Son design était épuré, quasi furtif, le modèle de basket idéal pour l’été. Mais il s’agissait aussi d’une chaussure de conception moderne, sophistiquée et progressive.

Tinker Hatfield :

C’était un projet très stimulant qui nécessitait une technologie de tricot circulaire, nous disions à tout le monde qu’il s’agissait de l’avenir en matière de design pour les chaussures. Mais au moment où nous avons lancé le modèle, nous n’avions pas réalisé beaucoup d’exemplaires et peu de gens ont réellement eu l’occasion de le découvrir. Mais je me souviens que peu de temps après, Hiroshi a voulu qu’HTM s’empare de ce modèle

Hiroshi Fujiwara :

Un peu plus tard, au Japon, j’ai vu ce modèle en vente. J’avais dit à plusieurs reprises à Mark et à Tinker que cette chaussure était vraiment révolutionnaire et intéressante et que l’on devrait essayer de récupérer ce modèle. Voilà comment nous avons décidé de sublimer ce modèle avec HTM.

Tinker Hatfield :

Une des raisons pour lesquelles j’ai participé à un projet de cette nature c’est qu’il vous donne la possibilité de redécouvrir de véritables trésors auxquels personne n’avait véritablement fait attention. Et en vous y intéressant vous faites surgir de nouveaux concepts de design futuristes. La Sock Dart a permis aux gens de redécouvrir certains projets, nous commencions beaucoup à travailler avec les techniques de tricot et ce modèle de chaussure était vraiment futuriste et en avance sur son époque.

Huit ans plus tard, les techniques du tricot allaient faire un bon en avant considérable, avec le lancement par Nike de sa technologie Flyknit révolutionnaire.HTM a en quelque sorte servi de pépinière à ce nouveau concept, et a permis de populariser cette technologie au maintien et à la légèreté remarquables avec les modèles Nike HTM Flyknit Racer et Nike HTM Flyknit Trainer+.

HTM_IMG_0017_4_53969

Mark Parker:

Nous étions (et nous le sommes d’ailleurs toujours) extrêmement excités par l’incroyable potentiel de la technologie Flyknit, non pas seulement en termes purement esthétiques ou de durabilité, mais également au regard des performances.

Hiroshi Fujiwara :

même si les chaussures Flyknit ont une apparence de grande simplicité elles sont incroyablement techniques. J’ai alors compris à quel point cette technologie était extraordinaire. Mais avec les premiers modèles, il était difficile de voir si la chaussure était véritablement pourvue d’une empeigne tricotée. Pour rendre la construction tricotée et sans couture plus visible, j’ai conseillé à l’équipe d’utiliser les couleurs pour expliquer ce concept, notamment en mélangeant différents fils colorés

.

Tinker Hatfield :

HTM nous a offert la possibilité en quelque sorte de faciliter l’arrivée d’une technologie révolutionnaire sur le marché. Nous avons pu tirer des enseignements de ce lancement, faire en sorte que les clients remarquent cette technologie, puis renforcer le concept à partir de là. Ainsi le lancement de la Flyknit incarne à merveille l’objectif et le potentiel d’HTM.

En 2014, le collectif HTM s’est intéressé pour la première fois aux performances dans le domaine du basketball. La KOBE IX Elite Low HTM marque l’apparition de la première chaussure taille basse avec technologie Nike Flyknit spécialement dédiée à l’univers du basket, transcendant ainsi les frontières entre les terrains de basket et la « street culture ». Les lacets mouchetés réfléchissants, les aglets pour lacets anodisés HTM ainsi que l’aspect peau de serpent réfléchissant étaient parfaitement en adéquation avec l’approche quasi obsessionnelle de cette gamme pour les détails et bien sûr avec la passion sans faille de Kobe Bryant pour les chaussures.

HTM_NIKE_KOBE_IX_OVERALL_4_53968

TRAVAILLER AVEC KOBE

Hiroshi Fujiwara :

La KOBE IX Elite Low HTM nous a offert l’opportunité de montrer à quel point la technologie Flyknit avait évolué. Cette technologie qui fut créée initialement pour le running pouvait maintenant être utilisée pour les mouvements et les déplacements plus intenses et plus transversaux du basketball.

Tinker Hatfield :

Bien sûr, je n’ai pas réellement été impliqué dans la conception de cette chaussure, mais étant assis à côté d’Eric Avra, j’ai pu assister à tout son processus de développement et je pense personnellement qu’il s’agit d’un des produits les mieux conçus que nous ayons jamais fabriqué. Le soin extrême apporté à sa fabrication et les nombreux tests qu’elle a subis font de cette chaussure un modèle d’exception, qui exploite à la fois les informations recueillies auprès des sportifs de haut niveau et les ultimes développements technologiques.

Mark Parker:

Kobe était vraiment passionné par ce processus créatif. Vous savez, c’est un peu un dingue de baskets, et je pense qu’il a vraiment été très heureux et honoré d’être associé à HTM.

L’HÉRIGAGE DE HTM

Mark Parker:

À ses débuts, HTM était un mouvement très spontané, ce n’était pas une stratégie marketing délibérée. HTM est en grande partie le fruit de la motivation personnelle de plusieurs individus. Il nous donne la possibilité de jouer, de faire ce que l’on a envie de faire et de nous exprimer à travers ce produit.

Tinker Hatfield :

Tout au long de leur histoire, les entreprises se sont appuyées sur l’innovation et sur des concepts ou des produits qu’elles étaient les premières à proposer. HTM est sans doute l’une des voies les plus directes vers l’atteinte de cet objectif ultime. C’est un projet incroyablement gratifiant et je suis très fier d’en faire partie. En plus, on s’amuse beaucoup. On nous demande de nous affranchir des règles. Comment ne pas souscrire pleinement à ce projet ?!

En ce mois de célébration du Air Max Day, quelques surprises intéressantes devraient rapidement faire leurs apparitions. Pour ne rien rater des prochaines releases Nike HTM, rendez-vous sur le Nike.com.

 

L’Histoire du Nike HTM par ses Créateurs 5.0 out of 5 based on 2 ratings.
SneakersAddict
SneakersAddict
scroll up

Sneakers Addict™ NewsLetter