Interview de Mike Friton, un “Senior Innovator” pluridisciplinaire.

Interview de Mike Friton, un “Senior Innovator” pluridisciplinaire.

Il y a quelques semaines j’ai eu la chance et l’honneur d’interviewer pour Sneakers Addict une “Pointure” du milieu de la running shoes, une de ces personnes qui marchent dans l’ombre, en perpétuelle quête de solutions et qui sont derrières de nombreuses révolutions dans l’industrie de la kicks. Mike Friton, créateur au génie pluridisciplinaire a travaillé plus de 30 années au sein de la prestigieuse Nike Inc. pour qui il a breveté plus de 20 concepts en tant que “Senior Innovator”, inutile de dire que sans ce Monsieur le monde de la sneaker ne serait pas le même, autant pour l’ athlète aguerrit que pour  le simple consommateur.

Pour ceux qui ne l’auraient pas encore vue, il y a quelques temps une très intéressante vidéo a émergé autours du net, elle nous montre l’univers de Mike dans son espace de travail et elle nous permet de nous faire une idée plus concrète quant à sa manière de travailler. Je vous laisse apprécier ce “bijou de créativité” dirigé par Tristan Stoch:

Remontons dans la fin des années 80, Mike Friton était jeune étudiant à l’Université de l’ Oregon où il obtint entre autre un diplôme en Anthropolgie, parallèlement il courait à un haut niveau dans l’équipe Universitaire d’athlétisme et comme “Job d’étudiant”, il gagnait ses galons en travaillant au “Shoe lab” de Bill Bowerman, qui deviendra peu de temps après la Nike Inc….

Mike Friton Oregaon Track and field

Mais revenons à notre interview:

-Mike vous êtes un créateur qui possède de nombreuses cordes à son arc  (“Innovator”, Cordonnier, Sculpteur de papier, Tisseur, Designer), où est-ce que tout a commencé?

-Je pense que mon intérêt pour la création est né en regardant travailler ma famille. Mon père et mon grand-père étaient tailleurs de pierres et construisaient de superbe cheminées. En grandissant je leur prêtais main forte autant qu’il m’en était possible. Ma grand-mère quant à elle confectionnait des dessus de lit et fabriquait des vêtements, elle m’a d’ailleurs aidé dans la conception de mon premier projet de couture lorsque j’avais environ neuf ans.

Mike Friton

-Au côtés de Bill Bowerman et Tinker Hatfiel pour ne citer qu’eux, vous faites partie des créateurs de l’ “Innovation Kitchen”, pourriez-vous nous en dire plus sur les débuts de cette grande aventure? Comment travailliez-vous?

-Mon premier travail pour Bill Bowerman a été de construire une fontaine en pierre pour la piste d’athlétisme d’Eugène dans l’Oregon, ce qui m’a par la suite amené à travailler avec lui dans son laboratoire. j’y ai passé 16 ans en étroite collaboration avec les Athlètes, testant avec eux les modèles sur lesquels je travaillais. En parallèle, j’aidais à la conception de chaussures pour handicapés qui nous étaient envoyées par leurs docteurs.
Lorsque Bill prit sa retraite, je suis parti a Beaverton dans l’Oregon, pour intégrer le campus principale de Nike consacré à la recherche et au développement, ce qui déboucha sur le début de “l’Innovation Kitchen”. Les membres fondateurs de ce groupe étaient pour la plupart designers et ingénieurs. Notre job consistait à mettre en commun  toutes nos idées y compris les plus compliquées; celles qui n’auraient pas retenues l’attention de beaucoup de chercheurs qui par manque de compréhension ou d’appréciation seraient passé à côté.

Mike Friton

-Qu’est ce qu’un “Innovator”?

-Un “Innovator” est celui qui voue une passion à explorer, il essaie donc de comprendre ce qui est possible (ou peut-être ce qui ne l’est pas) sur le moment. Là où l’esprit conservateur industriel  trouve des limites, l’innovateur lui a la volonté d’essayer de rendre les choses possible.

Mike Friton Paper sculptor

-Il est très intéressant de voir votre approche en tant qu’Anthropologue et Sculpteur sur papier ainsi que votre sensibilité a utiliser une grande diversité de matériaux durant le processus de vos créations, qu’attire le plus votre attention lorsque vous travaillez sur un nouveau concept? Avez-vous changer votre manière de procéder au fil des années?

-C’est en étudiant l’ Anthropologie au collège que j’ai appris le savoir faire et la manière de travailler du passé. Par exemple, les réalisations textiles de nombreuses cultures anciennes surpassent ce que nous pouvons faire de nos jours. En étudiant l’histoire il est possible d’acquérir de vastes connaissances; Pour les produits les plus simples et moins coûteux la révolution industrielle a laissé derrière elle de nombreuses pièces d’artisanat parfaites en leur genre . Dans le monde numérique et plus précisément avec le développement d’impression en tois dimensions ainsi que d’autres technologies, il s’offre à nous la possibilité de faire revivre d’anciennes traditions et de les emmener dans de nouveaux territoires d’exploration.
Mes recherches en Sculpture sur papier m’ont ouvert les yeux quant aux possibilités de convertir des éléments en deux dimensions dans des formes dynamiques tri-dimensionnelles (3D). Dans mon travail, je ne cesse de trouver de nouvelle pistes à explorer. A chaque fois que je pense avoir emmener mon travail de recherche à son terme, je ne cesse de trouver quelque-chose de nouveau, comme si la création n’avait pas de limites.

Mike Friton Interview

-Existe-t-il un point commun dans toutes vos créations?

-J’ai travaillé dans de nombreux domaines que ce soit dans la chaussures ou d’autres, avec l’expérience je peux dire que mes recherches ont été diverses et très variées. Je cherche des réponses dans les endroits où je me trouve.

Mike Friton 1

-Pourriez-vous établir un “TOP5” des modèles sur lesquels vous avez participé ou que vous avez breveté depuis vos débuts? Quel est pour vous le plus innovant et en quoi a-t-il influencé le marché de la “Running shoe”?

-L’ objet de mon travail a toujours été de subvenir au besoin des chef designers de Nike en leur donnant les moyens adaptés à leur technique dans l’élaboration des chaussures. Voici mon top5:

-La Goat‐Tech Trail Running Shoe, haut placée dans les classements du magazine “Runner’s World” (à titre informatif la Nike Air Terra Goatek parmie d’autre est montée sur une semelle goatek, quant au principe de cette technologie pour les firands du côté technique d’une paire je vous invite à “googler” : Goatek Traction hiking sole)
-La Nike Presto, top chart des ventes Nike de la “comfort running shoe”.
-De nombreux modèle de la gamme Jordan dont la Trunner et la Jordan Runner.
-Les modèles tissés à la mains inspirés par mes voyages au Mexique.

De plus, mes recherches sur le tissage et le tricot on ouvert la voie sur un bon nombre de styles à succès.

Mike Friton

-Comment décrierez-vous l’évolution de la “Running Shoe” depuis vos débuts?

-Lorsque j’étais athlète, le centre de mes recherche étais de controler le mouvement du pied avec des systèmes d’anti-pronation. De nos jours on constate une évolution vers une chaussure dite “minimale” qui permet au pied de bouger naturellement.

Sketch Mike Friton

-Quel est l’avenir de la chaussure en terme d’innovations? Quelles est selon vous la meilleure des combinaisons possibles pour “La Chaussure Idéale”?

-Je pense que l’on se dirige vers des fabrications dites “holistiques” (globales) avec des matériaux plus adaptés, où les distinctions qui existent entre les “uppers”, “midsoles” et les “outsoles” vont peu à peu disparaître. “La Chaussure Idéale” suivrait le pied tout en lui laissant complètement son mouvement naturel.

Mike Friton

-En 2009 vous quittiez Nike Beaverton Oregon puis enseigniez des cours de “Footwear Engineering” à l’institut  d’Art de Portland. En 2012 vous avez crée votre propre entreprise “Friton Design LLC” spécialisée dans les prototypes de chaussure, un tournant dans votre carrière et on vous en félicite; Quels sont vos projets pour l’avenir?

-En ce moment je privilégie le “consulting”, principalement avec Nike. Pour les années à venir je veux consacrer plus de temps à l’enseignement et j’aimerai commercialiser mes propres concepts en séries limitées.

Mike Friton 2

Interview et traduction: Eddie Little/ Sneakersaddict.com

Interview de Mike Friton, un “Senior Innovator” pluridisciplinaire. 3.0 out of 5 based on 1 ratings.
SneakersAddict
SneakersAddict
scroll up

Sneakers Addict™ NewsLetter