Nike Sock Dart Heritage

Nike Sock Dart Heritage

 

12 ans après sa sortie initiale, la Nike Sock Dart continue de faire parler d’elle.
Elle fait partie de ces silhouettes Nike précurseurs très innovantes pour l’époque.
Retour sur ce phénomène

 

Nike-Sock-Dart-Heritage-OG-2004-01

En 1988 c’est au tour de la Air Flow, munie de lacets cette fois, de faire son entrée avec une empeigne en néoprène sur semelle au système Air.

Ce modèle sera transformé plus tard en 1991 quand la Air Huarache foula le sol avec un succès inattendu, tandis que la Air Presto sortie en 2000 connut une gloire tout aussi importante par son design innovant.

nike-genealogy-pack-for-free-10th-anniversary-presto

La Nike Sock Dart est le fruit d’un travail acharné dans la quête d’obtenir un modèle toujours plus léger qui s’enfile comme une chaussette. Cette “chaussette” (sock en Anglais) fut la mission des créateurs de la marque comme Bill Bowermann depuis les années 70. Il fut à l’origine de la Pre Montreal Spike de 1973 en lui retirant les coutures, pour avoir une toe box d’une seule pièce, qui donnaient des ampoules au coureur Steve Prefontaine.

nike-genealogy-pack-for-free-10th-anniversary-SOCK-RACER-930x531

En 1979 sortait la Nike Bermuda, qui fut l’une des toutes premières silhouettes à obtenir une toe box entièrement faite en mesh stretch. L’un des tout premiers ancêtres de la Sock Dart, comparable au niveau technologie et design, est la Sock Racer de 1985. Cette dernière, dépourvue de lacets, était construite comme une chaussette jaune déposée sur une semelle et ayant pour maintien deux sangles noires sur le dessus du pied.

Chaque chaussure a aidé à susciter l’étape supérieure, dans le but constant de s’approcher d’une silhouette minimaliste et d’un poids toujours plus léger que les précédentes. Peu de temps après que la Presto fut créée et révélée au public, Tinker Hatfield et son équipe dédiée à l’innovation travaillèrent sur la notion du confort ultime, une méthode tridimensionnelle de tricotage (ancêtre Flyknit) qui apporterait un maintien. Tinker et ses collègues avaient créé la chaussure de l’avenir, même si cette “chaussette” restait à l’état d’expérience.

C’était sans compter sur l’appétit dévorant des silhouettes décalées et innovantes qu’Hiroshi Fujiwara (Fragment Design), à la vue de cet échantillon, encouragea Tinker Hatfield à pousser son idée de créer la Sock Dart. La Sock Dart commençait à prendre forme, elle aussi démunie de lacets jugés inutiles, une lanière perforée en silicone sur le milieu du pied viendra maintenir le pied.

Comme la Presto, elle fut affublée d’un “nez” en TPU pour protéger les orteils. Il ne leur restait plus qu’à inventer une nouvelle semelle très flexible dans de multiples directions pour un mouvement naturel. En 2002, Hiroshi, Tinker et le futur PDG de la marque au Swoosh (et anciennement développeur de concepts chez Nike) Mark Parker ont formé le projet HTM, une plateforme de designs premium en petites séries, fonctionnant dans le même esprit que les concepts cars.

sockdart_3

La Nike Sock Dart était née, même si les premières séries furent limitées, cette silhouette deviendrait l’une des plus avancées technologiquement de la série HTM. Six coloris furent édités en 2004 ( 4 d’entre eux en photos ci-dessus) sans aucune campagne de publicité, et distribués via quelques shops sélectionnés dans le monde entier.

Dans certains pays et villes, le succès était au rendez-vous, mais pour d’autres, il fallut beaucoup plus de temps à comprendre l’esthétique unique du modèle. Bizarrement, aucune d’entre elles n’a eu la griffe HTM, du moins sur l’empeigne, puisque si l’on regarde bien sur la semelle extérieure, un des premiers logos HTM y figure de façon multiple en guise de “crampons” (voir photo outsole).

Nike-Sock-Dart-Heritage-4

Le vrai succès du modèle n’était pas encore arrivé, n’ayant pas de plan marketing, pas de publicité et très peu de relais sur les sites web, la Sock Dart sombra dans l’anonymat. Tout au long de la dernière décennie, des éléments du modèle s’étaient manifestés ailleurs. C’était le cas pour la Zoom Moire, première chaussure Nike+ en 2006, qui reprit la même midsole. C’est en 2012 qu’arriva le Flyknit, et ses modèles à succès (tricotés via informatique) permirent fin 2014, soit dix ans après, la réintroduction de la Sock Dart par Hiroshi Fujiwara et son label Fragment Design en éditions limitées.

Nike-Sock-Dart-Heritage-Fragment-01

Nike-Sock-Dart-Heritage-7


Nike-Sock-Dart-Heritage-Independence-Day-01

Nike-Sock-Dart-Heritage-Tech-Fleece-01

Nike-Sock-Dart-Heritage-2

Nike-Sock-Dart-Heritage-1

Des solutions techniques, une seule chaussure, et l’industrie changée à jamais. La simplicité émerge à travers des processus complexes. La Nike Sock Dart est devenue une chaussure “Lifestyle” à l’instar de la Air Max 1, 90, ou bien d’autres icônes de la marque pensées à l’origine pour la performance.

La nouvelle collection Sock Dart sera disponible  à compter du 15 juillet sur le Nike.com

Nike Sock Dart Heritage 3.5 out of 5 based on 2 ratings.
SneakersAddict
SneakersAddict
scroll up

Sneakers Addict™ NewsLetter